Thursday, December 12, 2013

Orlan

La space du army corps dans lÅ"uvre dORLANTable/chart/diagram/ orbit is missing. Please download the Word document to view it. African Self-hybridation, 2002 Artnet.fr « Ce qui est important move moi cest que mon corps devienne un location de dé flit » ORLAN SOMMAIRE Introduction : Introduction : A travers la vidéo, la sculpture ainsi que la photographie, ORLAN se démarque diethylstilbesterol autres artistes contemporains. Elle questionne les conventions sociales que lon nous impose, une ligne de conduite à suivre et remet donc en cause un certain idéal. ORLAN est une artiste moderne qui cause les tendances esthétiques, ici la chirurgie, pour retranscrire une autre idée du Beau. ORLAN est une artiste parisienne qui naît en 1947 à Saint-Etienne (Loire). A partir de 1976, sa carrière pre nd un tournant essentiel. Avec Le Baiser de lartiste, oeuvre qui marquera le réel début de son travail drop la throw in du corps, elle devient lune des premières artistes à mettre en place dautres critères de beauté. En 1990, elle devient la première artiste à utiliser la chirurgie esthétique et à la détourner à des fins artistiques. Cest à partir de cette époque quORLAN fait de son corps une réelle oeuvre dart et transforme le bloc opératoire en artists workroom dartiste. Elle travaillera tire les standards de beauté français mais aussi sur les standards de diverses ethnies (africaines, colombiennes). ORLAN, grâce à la chirurgie, portraiture au sens classique en utilisant des techniques contemporaines et donne naissance à un nouveau type dart : lArt charnel. Cet art a pour but non pas la souffrance, ni la purification, mais la transformation du corps en lieu de dé baste public. Celui-ci lutte contre la tradition chrétienne et les diktats et sinstalle ai nsi dans le social. Lart charnel ne se dit p! as contre la chirurgie esthétique mais contre les standards de beauté... If you want to get a full essay, order it on our website: OrderCustomPaper.com

If you want to get a full essay, visit our page: write my paper

No comments:

Post a Comment